Accueil > Actualités scientifiques
Le CNRS liens sites CNRS espaceur
espaceur
espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

espaceur

Une Etoile de l’Europe pour les biomatériaux nanostructurés de GreeNanoFilms

Redouane Borsali, directeur de recherche CNRS au Centre de recherche sur les macromolécules végétales (CERMAV - CNRS), coordinateur du projet GreeNanoFilms est lauréat du trophée Les Etoiles de l’Europe 2017, qui met à l’honneur douze chercheurs – à l’image des douze étoiles du drapeau européen – pour leurs travaux européens. En trois ans, le projet européen GreeNanoFilms a permis de mettre au point une nouvelle génération de biomatériaux nanostructurés, des films minces nano-organisés obtenus par auto-assemblage de copolymères biosourcés. Un support dont les propriétés innovantes augurent de nombreuses applications en nanoélectronique notamment (nanolithographie de nouvelle génération, biocapteurs, dispositifs de photovoltaïque…). Les trophées Les étoiles de l’Europe ont été remis aux lauréats par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique Vidal ce lundi 4 décembre 2017, lors d’une cérémonie au Musée du quai Branly Jacques Chirac à l'issue du forum Horizon 2020.

 

Les Etoiles de l'Europe

Créés en 2013 par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, les trophées des Étoiles de l’Europe valorisent les chercheurs pour leur engagement européen. À ce titre, ils récompensent des équipes de chercheurs coordonnées par un porteur de projet, qui ont remporté un appel à projet européen et mené à bien ce projet déposé au nom d’une structure française, jusqu’à son terme.
Les 12 lauréats 2017 (en savoir plus) ont été sélectionnés par un jury de haut niveau pour la qualité scientifique et la dimension internationale de leur projet. Pour cette 5ème édition, le jury a également porté son attention sur les retombées économiques, technologiques et sociétales suscitées, ainsi que sur la dimension pluridisciplinaire et inclusive du projet, en particulier à l’attention des femmes et des jeunes chercheurs. De plus, la dimension stratégique du projet (influence française sur la scène internationale, accessibilité des résultats, développement régional) a été particulièrement mise à l’honneur.
Redouane Borsali (CNRS, CERMAV), porteur du projet GreeNanoFilms, est lauréat dans la mention Innovation.

 

GreeNanoFilms, projet européen piloté par Grenoble

Ressource abondante et renouvelable, les polymères naturels issus de la biomasse (des oligosaccharides aux fibres trouvées dans la biomasse) suscitent un intérêt croissant dans le domaine des biomatériaux.

Démarré en 2014, sous la coordination du Centre de recherche sur les macromolécules végétales (CERMAV – CNRS) et financé par le programme européen FP7 (2007-2013), le projet GreeNanoFilms a démontré que l’utilisation des carbohydrates (copolymères biosourcés, nanocristaux et nanofibres de cellulose) comme « briques élémentaires » constituait un domaine prometteur pour la conception de biomatériaux nanostructurés innovants, utilisant des procédés de fabrication respectueux de l'environnement.

Imitant un mécanisme à l’œuvre dans la nature, le consortium GreeNanoFilms a mis au point un procédé d’auto-assemblage de ces briques élémentaires à l'échelle nanométrique, grâce auquel l’équipe a donné naissance à des films ultra-minces nano-organisés, présentant un motif de très haute résolution encore jamais atteinte avec des macromolécules issues du pétrole [1], leur conférant ainsi de nouvelles propriétés.

Destinés à différents secteurs, ces films minces pourraient être utilisés comme masques pour la nanolithographie de dernière génération, pour des biocapteurs à haute sensibilité, ou encore en films minces organiques à haut rendement pour le photovoltaïque. Dispositifs innovants, ces films techniques à base de cellulose se destinent également aux applications électroniques imprimées. Enfin, ils serviront aussi à l’élaboration de substrat flexible transparent à haute valeur ajoutée.

Le consortium à l’origine du projet, qui réunit cinq centres de recherche et quatre industriels européens [2], envisage d’ores et déjà de développer certaines de ces applications à base de copolymères biosourcés sur des substrats flexibles cellulosiques.

GreeNanoFilms ouvre ainsi la voie à une nouvelle génération de matériaux à base de carbohydrates ultra-nanostructurés qui joueront un rôle prépondérant dans le développement des différents secteurs opto- et bio-électroniques.

 

Pour en savoir plus : clips (en anglais) présentant les objectifs et principaux résultats du projet.

 


[1] La résolution atteinte dans le cadre du projet GreeNanoFilms avoisine les 5 nanomètres, contre 20 nanomètres dans le cas de polymères issus du pétrole.

[2] Le consortium GreeNanoFilms comprend neuf partenaires européens, cinq centres de recherche et quatre industriels :

  • Centre de recherche sur les macromolécules végetales (Cermav-CNRS), France
  • Centre Technique de l’Industrie des Papiers, Cartons et Celluloses (CTP), France
  • Teknologian Tutkimuskeskus (VTT), Finlande
  • Lunds Universitet (LUND), Suède
  • Produits Chimiques Auxiliaires et de Synthèse SA (PCAS), France
  • Universitaet Bremen (UniHB), Allemagne
  • DisaSolar SAS, France
  • Obducat Technologies AB, Suède
  • Nederlandse Organisatie Voor Toegepast Natuurwetenschappelijk (TNO), Pays-Bas
  • The International Iberian Nanotechnology Laboratory (INL), Portugal
  • Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM), Suisse
espaceur
icônes espaceur
espaceur espaceur espaceur espaceur
pointilles
Lettre Hebdo

CNRS Hebdo

pointilles
extranet

    Extranet de la     délégation

pointilles
intranet

    Intranet du CNRS

pointilles

Le CNRS en région

pointilles

Rechercher

sur le site de la délégation

 
 

pointilles
espaceur
  connection espaceur
Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Copier URL Plan du site