Accueil > Actualités scientifiques
Le CNRS liens sites CNRS espaceur
espaceur
espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

espaceur

Philippe Le Bouteiller : doublé gagnant pour la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes

Pour la troisième fois en cinq ans et la deuxième année consécutive un doctorant de la Communauté Université Grenoble Alpes remporte le premier prix du jury mais aussi le prix du public lors de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes. Après Alexandre Artaud en 2015, et Sabrina Fadloun en 2017, c'est Philippe Le Bouteiller qui s’est illustré hier soir à Toulouse et qui représentera la France lors de la finale internationale le 27 septembre à Lausanne.


Philippe Le Bouteiller, grand gagnant de la finale nationale 2018 du concours MT180   © ComUE UGA - F. Henri

 16 finalistes pour une finale de haut vol

Ils étaient 16 doctorants issus de toutes les universités et regroupements universitaires français à participer le 13 juin au Théâtre national de Toulouse à la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes, organisé par le CNRS et la CPU. Leur défi ? Trois minutes chrono, pour expliquer le but et les enjeux de leur thèse de manière simple et ludique à un public de non spécialistes, à l’aide d’une seule diapositive. Parmi eux, Philippe Le Bouteiller, doctorant de la Communauté Université Grenoble Alpes, en 3e année, à l’Institut des Sciences de la Terre (ISTerre – CNRS / IFSTTAR / IRD / UGA / USMB).

Un défi de vulgarisation brillamment relevé par Philippe Le Bouteiller

La thèse en géophysique que Philippe prépare sous la direction de Jean Virieux et Ludovic Métivier est intitulée « Approche eulerienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope : application à l’imagerie sismique ». Il parvient à l’expliquer clairement en trois minutes, en reconstituant la carte bison futé des embouteillages sismiques !

Pourquoi s’est-il lancé dans l’aventure MT180 ? « Le concours Ma Thèse en 180 secondes est une occasion unique de faire connaître les enjeux de mes recherches au grand public. C’est également une expérience personnelle exceptionnelle que de se retrouver sur scène face à plusieurs centaines de personnes. J’ai pu acquérir des techniques de communication orale ou encore de gestion du stress, mais j’ai surtout appris à oser être moi-même. Cela me servira sans doute toute ma vie ! »

Pour préparer au mieux ses candidats à la compétition, le Collège doctoral de la Communauté Université Grenoble Alpes avait organisé un coaching spécial d’une douzaine d’heures entre fin février et mars. C’est Ludovic Lecordier, formateur chez Spontanez-vous, qui s’est chargé de préparer les 25 doctorants inscrits, en les aidant à développer leurs aptitudes en communication, par une initiation aux techniques d’improvisation théâtrale. Après la finale grenobloise, Ludovic Lecordier a continué à coacher Philippe et Clément Chagnaud nos deux finalistes grenoblois sélectionnés pour la finale nationale. Un coaching gagnant et de précieux conseils qu'ils ont su mettre à profit.

Et de 3 pour Grenoble

C’est la troisième fois qu’un doctorant grenoblois s’illustre dans le concours MT180, en cinq éditions. Alexandre Artaud et Sabrina Fadloun, avaient eux aussi remportés le premier prix du jury et le prix du public lors des finales nationales 2015 et 2017. Ils ne s'étaient d'ailleurs pas arrêtés là, Alexandre avait également remporté le deuxième prix du jury et le prix du public et Sabrina le prix du public lors des finales internationales. Le parcours de Philippe dans cette aventure ne laisse aucun doute, il est un candidat redoutable qui a toutes ses chances pour remporter la finale internationale !

MT180, l'aventure continue !

Philippe Le Bouteiller représentera la France lors de la finale internationale du concours MT180 organisée à Lausanne le 27 septembre. Parmi les quatre prix remis lors de la soirée de finale nationale, seul le premier prix du jury ouvre les portes de la finale internationale et permet ainsi de représenter la France à Lausanne, en Suisse, le 27 septembre prochain :

  • Premier prix du jury et Prix du public : Philippe Le Bouteiller, finaliste du regroupement Communauté Université Grenoble Alpes, grâce à la présentation de sa thèse « Approche eulerienne de l’équation de Hamilton-Jacobi par une méthode Galerkin discontinue en milieu hétérogène anisotrope : application à l’imagerie sismique »
  • Deuxième prix du jury : Colin Gatouillat, finaliste du regroupement Aix-Marseille Provence Méditerranée, avec sa thèse « Étude du processus de désportivisation chez des adolescents de Collège et de Lycée en France ».
  • Troisième prix du jury : Camille Vautier, représentante de l'Université Bretagne Loire, avec sa thèse sur les « Prédiction de la pollution de l’eau aux nitrates à partir de mesures en ruisseau ».

 

Pour en savoir plus

Ma thèse en 180 secondes est un concours de vulgarisation scientifique organisé en France depuis 2014 par le CNRS et la Conférence des présidents d'université (CPU), en partenariat avec la Caisse des dépôts, la Casden, la MGEN, et France Inter.

- consulter le site du concours mt180.fr

- (re)voir les prestations de Philippe Le Bouteiller lors de la finale grenobloise et de la finale nationale

 

espaceur
icônes espaceur
espaceur espaceur espaceur espaceur
pointilles
Lettre Hebdo

CNRS Hebdo

pointilles
intranet délégation

    Intranet de la     délégation

pointilles
intranet

    Intranet du CNRS

pointilles

Le CNRS en région

pointilles

Rechercher

sur le site de la délégation

 
 

pointilles
espaceur
  connection espaceur
Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Copier URL Plan du site