Accueil > Zoom
Le CNRS liens sites CNRS espaceur
espaceur
espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

espaceur

Partenariat CNRS/SATT Linksium : comment accélérer la valorisation des résultats issus de la recherche publique en délégation Alpes ?

 

Linksium, membre d’un réseau national de 14 SATT

Linksium fait partie des 14 Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) réparties sur le territoire métropolitain et créées dans le cadre du programme "Investissements d’Avenir" de l’Etat Français. En investissant les financements publics de plusieurs dizaines de millions d’euros dont elles bénéficient, ces "sociétés par actions simplifiées" ont pour mission de promouvoir l’innovation, de valoriser les inventions issues de la recherche publique et de faciliter leur transfert vers le monde socioéconomique. Fondées par les établissements et organismes de recherche nationaux, elles mutualisent, sur un même site, des dispositifs de maturation technologique et d’accompagnement à la création d’entreprises (incubation).

Plus concrètement, les SATT ont vocation à accompagner les porteurs de projet dans dans la traversée du "fossé" qui sépare la preuve de concept issue du laboratoire du produit ou service commercialisable par une entreprise.

Linksium, fondée en juillet 2014 par plusieurs établissements et organismes de recherche publique de site Grenoble Alpes (CNRS, UGA, USMB, Grenoble INP, CEA, Inria), a vocation à accélérer le transfert technologique notamment par la voie de la création d’entreprises (Linksium a intégré l’incubateur GRAIN qui préexistait).

 

Signature d’un accord-cadre CNRS/Linksium

Bien qu’étant des acteurs régionaux, les SATT ont vocation à appuyer la politique nationale de valorisation du CNRS en contribuant à la maturation de technologies issues de ses unités de recherche et en facilitant leur exploitation par des partenaires industriels. Le CNRS a signé individuellement avec chacune des 14 SATT un accord-cadre définissant les droits et obligations de chacune des parties, en particulier en termes de cession de licence et de revenus sur l’exploitation commerciale. Dans le cadre d’une stratégie dite de "valorisation concertée", cet accord précise la manière de maturer et de valoriser des technologies émargeant à une vingtaine de thématiques scientifiques prioritaires, les "Focus Transfert", sur lesquels le CNRS appuie une partie de sa stratégie de valorisation.

Mi-février 2017, Alain Fuchs, Président du CNRS, et Gilles Talbotier, Président de Linksium, ont ainsi signé un accord-cadre de collaboration formalisant l’action de la SATT dans la valorisation des innovations issues de la recherche menée dans les unités de recherche de la délégation Alpes du CNRS. Cet accord-cadre, d’une durée de 10 ans, précise, en particulier, les modalités relatives aux contrats de licences sur les brevets, logiciels, savoir-faire, etc., qui sont établis pour les projets bénéficiant d’un investissement de la SATT. Des accords-cadres similaires ont également été signés entre Linksium et ses autres actionnaires publics.

Dans le cadre de ce partenariat, Linksium détecte, évalue et sélectionne les projets à fort potentiel de valorisation ; finance leur maturation technologique et économique ; et, dans bon nombre de cas, accompagne la création de start-up. Bien que Linksium n’assure pas la gestion de la propriété intellectuelle, sa valeur ajoutée réside dans sa capacité à créer les conditions d’un transfert réussi et, le cas échéant, à identifier des partenaires socio-économiques susceptibles d’exploiter les innovations issues de la recherche.

Pour chaque projet, un établissement ou organisme de recherche public agit en qualité de "valorisateur" et, à ce titre, assure un suivi des projets bénéficiant d’un investissement de Linksium. Pour exemple, le CNRS a récemment accompagné plusieurs projets de maturation destinés à favoriser la création de start-up : MAGIA, sur le développement de tests immunologiques quantitatifs, fiables et portables ; MODULO, sur des micro-récupérateurs d’énergie ambiante destinés aux objets connectés ; ou encore TRADERA, destiné à contrôler la dose de rayonnements absorbée par des patients lors de séances de radiothérapies.

 

Des actions financées par le fonds national de valorisation (FNV)

Un prélèvement de 5% est effectué sur la dotation de Linksium au titre du "fonds national de valorisation". Cette enveloppe financière, dont la gestion a été confiée à Grenoble INP, permet de mener plusieurs types d’actions, telles que des campagnes de sensibilisation à la valorisation de la recherche à destination des chercheurs, de détection et d’accompagnement de projets à fort potentiel (ex : appel Challenge Out of Labs) ou encore d’analyse de portefeuilles de titres de propriété intellectuelle.

 
espaceur
icônes espaceur
espaceur espaceur espaceur espaceur
pointilles
Lettre Hebdo

CNRS Hebdo

pointilles
extranet

    Extranet de la     délégation

pointilles
intranet

    Intranet du CNRS

pointilles

Le CNRS en région

pointilles

Rechercher

sur le site de la délégation

 
 

pointilles
espaceur
  connection espaceur
Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Copier URL Plan du site