Accueil > Actualités scientifiques > Archives
Le CNRS liens sites CNRS espaceur
espaceur
espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur espaceur espaceur
espaceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

espaceur

Alain Fuchs, Président du CNRS,  remet le Cristal à Michel Gay, ingénieur au laboratoire GIPSA-lab

Publié le 22 novembre 2012

Le Cristal du CNRS distingue chaque année des ingénieurs, techniciens, administratifs qui, par leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent aux côtés des chercheurs à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française. Michel Gay, ingénieur CNRS au laboratoire GIPSA-lab, a reçu le Cristal du CNRS pour ses travaux sur le traitement des signaux et des images satellitaires, appliqué à l’observation de la neige et des glaciers. Le Cristal lui a été remis par Alain Fuchs, Président du CNRS, ce mardi 20 novembre 2012 à Grenoble.

                     

Alain Fuchs, Président du CNRS, et Michel
Gay, récipiendaire du Cristal, et ingénieur
de recherche au laboratoire GIPSA-lab

De G. à D : JM.Thiriet, directeur GIPSA-lab ; D.Bouvard, VPCS  Grenoble INP ; P.Baptiste, directeur INS2I ; M. Gay, lauréat ; J.Mars, directeur adjoint Gipsa-lab ; A. Fuchs, Président du CNRS ; D.Lançon, VPCS U.Stendhal ; J.Vitre, délégué régional CNRS Alpes

 

Michel Gay a réussi  à concilier son métier dans la recherche et sa passion pour la montagne. En effet, ingénieur en électronique, il débute sa carrière au CEMAGREF (aujourd’hui IRSTEA), où il développe des instruments pour la mesure de paramètres physiques dans les écoulements de neige. Il invente également le premier dispositif d’exploseur à gaz pour le déclenchement des avalanches (GAZEX) sans l’utilisation d’explosifs et le premier anémomètre ultrasonore.

Après une thèse de physique au Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE – CNRS/UJF), Michel Gay s’intéresse de plus près à la glace et aux glaciers. Il contribue notamment, grâce au traitement d’images, à l’amélioration de la datation de l’air emprisonnée dans les carottes de glace.

Entré au CNRS en 2004, Michel Gay se spécialise en imagerie satellitaire radar et génère les premiers interférogrammes pour la mesure centimétrique des déplacements des glaciers. Et, parce qu’il est important de confronter ses méthodes de traitement des images spatiales avec les mesures de terrain, il a installé une plateforme de site d’altitude (avec GPS et coins réflecteurs) sur le glacier d’Argentière du Massif du Mont-Blanc.

Grâce à ses travaux originaux effectués au laboratoire GIPSA-lab et à ses compétences, Michel Gay est amené à travailler sur de nombreux autres projets. Prochainement, il partira avec des chercheurs du LGGE en antarctique pour une collaboration sur une étude et les mesures du transport de neige par le vent.

espaceur
icônes espaceur
espaceur espaceur espaceur espaceur
pointilles
Lettre Hebdo

CNRS Hebdo

pointilles
intranet délégation

    Intranet de la     délégation

pointilles
intranet

    Intranet du CNRS

pointilles

Le CNRS en région

pointilles

Rechercher

sur le site de la délégation

 
 

pointilles
espaceur
  connection espaceur
Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots Clefs du CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Crédits Copier URL Plan du site